Les systèmes à base de martingales pour gagner à la roulette

La roulette, jeu de hasard pur, passionne les mathématiciens depuis qu’elle a conquis les casinos du monde entier dans les années 1960. Nombreux sont ceux qui ont tenté de défier les lois du hasard, en mettant au point des méthodes plus ou moins efficaces pour gagner le plus d’argent possible : ce sont les martingales, des techniques souvent pleines de mystère, qui sont basées sur l’observation minutieuse du rythme des gains et des pertes.

Essayez les systèmes à base de martingales pour jouer à la roulette sur Platinum Play

.

A la roulette, chaque numéro a une chance sur 37 ou sur 38 de sortir, selon qu’on ait choisi une table européenne ou américaine : c’est très peu, et cela explique que les martingales s’appliquent en général aux chances simples et non aux numéros pleins. Il y a en effet, si l’on excepte le zéro et le double zéro, une chance sur deux pour que la couleur noire ou la couleur rouge sorte, ou que la bille s’immobilise sur un numéro pair ou impair. Les martingales partent ainsi de l’idée que, juste après une mise simple perdante, par exemple « pair », il y a de grandes chances que le coup suivant, toujours sur pair, soit gagnant. Les choses sont loin d’être aussi simples, évidemment, mais tel est le principe de base des martingales.

La martingale la plus célèbre consiste donc à doubler sa mise juste après avoir perdu, en conservant la même chance simple. Par exemple, si on mise deux dollars et si on perd, on mise ensuite quatre dollars. Si un nouvel échec survient, il faut alors mettre huit dollars sur la table : en cas de succès, on double sa mise. C’est alors le moment de revenir à la mise de départ, soit deux dollars dans notre exemple.

La martingale exposée ci-dessus est de loin la plus populaire auprès des amateurs de roulette en argent réel. Il existe cependant d’autres techniques, comme la martingale de D’Alembert, selon laquelle il faut diminuer sa mise initiale après chaque succès. En revanche, lorsque l’on perd, il faut augmenter la mise ; tout comme la martingale classique, ce système part du principe qu’un coup gagnant a de fortes chances d’être suivi par un coup perdant, et vice versa.

La stratégie des mises constantes fonctionne différemment : comme son nom l’indique, elle consiste à jouer toujours la même somme. La difficulté de cette martingale, c’est qu’il faut choisir, dès le départ, le montant idéal pour qu’elle soit le plus efficace possible. La loi de Dubins et Savage, établie en 1956, est quant à elle basée sur l’idée qu’il faut jouer le moins de temps possible, en se donnant un objectif clair en début de partie, par exemple décupler son capital de départ, et en quittant la table dès qu’il est atteint. Cette martingale produit généralement de meilleurs résultats que les autres.

Si vous souhaitez mettre en pratique l’une ou l’autre de ces méthodes en ligne, nous vous conseillons de vous diriger vers les casinos Platinum Play, Winner, 7Regal ou encore Spin Palace, qui disposent tous de jeux de roulette américaine et européenne.

Comments are closed.